Under castle

under-castle-rurbex-urbex-underground-grotte-51Dans la lignée de ma nouvelle sous-passion qui consiste à descendre sous terre, quelques photos de l’exploration du jour.
Tout commence par une balade sur une petite montagne surplombée d’un très vieux château. J’étais déjà rentré dans ce château et en en partant j’avais repéré une ouverture dans les roches. Sans matériel ce jour là je ne m’étais pas risqué à y pénétrer imprudemment. C’est donc près de deux ans plus tard que j’y retourne.

 

Ce qui m’intéresse aujourd’hui n’est peut être pas ce que la plupart des gens viennent voir ici. Il faut chercher plus bas. L’endroit a été sécurisé un jour mais probablement depuis trop longtemps pour faire confiance aux poutres mises en place dont la moitié est déjà par terre de toute façon. Une fois à l’intérieur, on se retrouve face à une gigantesque salle d’environ 30 mètres de profondeur sur 20 de large. En cette saison les stalactites sont de glace tout comme leurs homologues au sol.

Fidèle à moi-même je cherche la “petite bête”, rêvant à des galeries souterraines comme un enfant rêverait à un passage secret pour accéder au château. Et finalement je trouve les petites bêtes et des galeries inexplorables seul. Les roches sont boueuses et c’est rapidement mon cas également après avoir emprunté une petite galerie forçant à y ramper. Je découvre une toute petite cavité avec une galerie verticale toute lisse qui doit régulièrement servir à charrier les eaux de pluie provenant du sommet. Coudée, je n’en vois pas l’extrémité mais ça ne m’étonnerai pas qu’elle remonte à la surface. Il faudrait y refaire un tour et prendre des mesures pour évaluer à quel endroit elle pourrait aboucher… De quoi faire rêver même si je me doute bien qu’au moins une ou deux personnes l’ont découverte avant moi. Plus pragmatique j’ai découvert dans cette micro-cavité 4 insectes dont 3 papillons. Ces derniers jours il a fait jusqu’à -8°C dans la plaine, probablement -10°C à cette altitude. Et pourtant sous terre certains insectes s’agrippent à la vie. Oui oui, tous bougeaient de temps en temps. Ici les parois sont couvertes de boue et de gouttes d’eau non gelées, témoignant d’un micro-climat probable.


 
C’était donc bloqué dans une galerie de 50cm de largeur que je me retrouve face à ces insectes inattendus. J’espérais juste ne pas me retrouver avec l’un d’eux voulant rentrer dans mon manteau ou simplement me frôler le visage.
De mémoire je n’avais encore jamais vu ces motifs sur des papillons. Si ça se trouve ce ne sont même pas des papillons. Tout ce que je sais c’est que du haut de leurs 4cm de longueur et avec leurs yeux blancs, grandes pattes, ailes aux couleurs bien particulières et dans ma situation, je ne les ai pas vécus comme bienveillants.


 
Mais ça n’est rien comparé à la terreur que j’ai ressentie en voyant l’un des autres locataires des lieux se déplacer de quelques centimètres. Une énorme araignée sombre aux grandes et larges pattes, corps luisant et là encore des motifs hostiles, se trouvait à 50cm de moi (tout pile pour la distance de mise au point minimale du 18-270mm).
Je la met en grand 🙂
 
under-castle-rurbex-urbex-underground-grotte-10
 
under-castle-rurbex-urbex-underground-grotte-araigneePlus grand ? Cliquez sur la vignette pour agrandir tout ça et admirer ses motifs… flippants.

 

 

under-castle-rurbex-urbex-underground-grotte-14Un autre locataire des lieux, plus petit celui-là et qui semblait beaucoup “moins vivant” que les autres. Photo de mauvaise qualité, désolé !
 
 
 

under-castle-rurbex-urbex-underground-grotte-20Petite cure de soleil avec le couchant avant de redescendre de la montagne. La sangle que j’avais réalisé il y a 3 mois a ici réalisé sa première sortie longue. Et bien si l’on évite de traîner les poils de mouton dans la boue, c’est du tout bon !
Très confortable, maintient la nuque au chaud et sait faire oublier l’appareil photo qui y est suspendu. homemade-diy-camera-dslr-strap-sangle-appareil-photo-16
Voir le TUTORIEL pour en savoir plus.

 
 
 

A bientôt et bonne année avec un peu de retard 🙂

The boat – part 2

drapeau-france-37x20Retour sur une exploration datant un peu. Les règles de l’urbex, que de moins en moins de gens suivent, font qu’apparemment depuis quelques mois il est possible de mettre en ligne des images de l’extérieur du lieu suivant.
drapeau-en-us-37x20Back on an old exploration. Urbex rules, that fewer and fewer people follow, seem to allow me, since a few months, to share images from the outside of this place.

 

drapeau-france-37x20Extrait du journal de bord du Capitaine Lehmann.
05h00 Réveil en sursaut à la place passager de la voiture. Les cachets pris la veille pour avoir une chance de dormir malgré l’excitation ont fait effet. À cet instant précis il est encore possible d’envoyer balader cette mission pour dormir encore un peu.

05h02 Réveil ! Cette fois ça y est, les neurones sont connectés, dehors il fait un froid de canard mais le Continue reading

The boat – part 1

drapeau-france-37x20Retour sur une exploration datant un peu. Les règles de l’urbex, que de moins en moins de gens suivent, font qu’apparemment depuis quelques mois il est possible de mettre en ligne des images de l’extérieur du lieu suivant.
drapeau-en-us-37x20Back on an old exploration. Urbex rules, that fewer and fewer people follow, seem to allow me, since a few months, to share images from the outside of this place.

drapeau-france-37x20Le vaisseau fantôme. Ancienne gloire de la marine nationale, au cœur de l’Histoire, désormais relégué au statut de squelette maritime attendant son ensevelissement.

Extrait du journal de bord du Capitaine Lehmann.
Apogée d’un périple de quelques jours, après plusieurs mois à en rêver et plusieurs semaines à y penser, à prévoir chaque éventualité et rassembler le matériel. À l’arrivée, il est Continue reading

Underground – 1 – Find a way

IMG_7519mod2

Un petit article Urbex annonçant une timide reprise de l’activité sur le site. J’ai toujours été intrigué par ce qu’il se passe sous nos pieds dans les grandes villes, bien avant ma passion pour l’urbex. Et donc souvent envisagé de descendre sous terre, que ce soit pour se retrouver dans des égouts ou des catacombes. En revanche le côté catacombes parisiennes, apparemment ultra fréquentées, me fait beaucoup moins rêver que partir à l’exploration de quelque chose d’inconnu ou en tout cas non documenté sur le web et dans les mémoires collectives.

V4

La ville fut sélectionnée un peu par hasard en déplacement professionnel, attendant quelqu’un en faisant glisser machinalement des gravillons dans une plaque d’égout jusqu’à me rendre compte qu’il y avait un décalage entre le début de la chute et le “plouf”. Décalage suffisant pour envisager une hauteur sous la plaque supérieure à 5 mètres au moins. C’est ainsi que, curiosité piquée au vif et étant amené Continue reading

Le moulin bétonnière.

IMG_0834

Rentrant récemment de voyage, je vois à 200 mètres à peine de la route un squelette d’architecture métallique assez intriguant. Bien que n’ayant que peu de doutes quant à son ancienne utilité je décide de faire un petit détour, après tout je ne suis pas sur de repasser ici un jour et ayant encore de nombreuses heures de route devant moi, la pause était d’autant plus justifiée.

Continue reading

Château Monte Cristo – partie 1.

Des mois que j’y pensais, des mois à cogiter, des mois d’attente et enfin, il apparaît devant nous par un beau soir de juin.
Le temps s’est arrêté depuis bien longtemps ici mais désormais pour lui comme pour nous, pendant 24 heures il sera 17h59.


Malgré l’excitation, la nuit sera paisible bien que courte. Debout bien avant que le réveil ne sonne, couchage rangé, matériel prêt.
La brume cache notre destination jusqu’au dernier moment, le soleil se lève à peine, les couleurs sont surréalistes.
Enfin il émerge de sa gangue aqueuse. Moment magique, le cœur bat fort, ça y est, nous y sommes. Je veux dire nous y sommes enfin, en plein milieu de notre casse-tête de préparation et chance, aucun gros imprévu.
Edmond et Bertuccio pénètrent à Monte Cristo.

IMG_7481 Continue reading

La ferme de l’apiculteur

Exploration récente, voire très récente même, je suis tombé par pur hasard lors d’un trajet voiture sur une ferme à l’allure juste assez délabrée pour me poser la question de son occupation. Hop demi-tour toute pour se garer juste devant, en toute discrétion donc ! Un rapide tour montre que toutes les portes donnant sur le côté et l’arrière du bâtiment sont clouées et qu’une fenêtre à moitié ouverte semble être notre seule option. Faisable mais un peu “chiant” avec sacs et lampes, ce d’autant plus que la journée a commencé tôt et que la fatigue commence à nous rendre las. Regain de courage, retour à la voiture, img_Pourquoi-faire-simple-quand-on-peut-faire-complique--_Jacques-ROUXEL_ref~110.001434.00_mode~zoomon s’assure de l’absence d’âmes humaines et récupérons le matériel. Le temps de mettre mon sac, ma compagne d’explo est allée clancher la porte d’entrée située à trois mètres de la voiture au cas où. Et comme d’hab c’est elle qui aura le dernier mot, j’ai l’habitude de sélectionner les passages/entrées un peu compliqués, elle a l’habitude de trouver les plus simples. La porte s’ouvre donc sur la partie habitation.

Un escalier pas forcément rassurant – comme souvent – mais la maison étant basse de plafond, nous grimpons prudemment au grenier.
Un sol avec plusieurs planches très “poreuses” – comme souvent – mais la maison étant basse de plafond, la chute sera courte, nous avançons donc.
Le grenier, haut de plafond lui, dégage une atmosphère étrange de quiétude, à peine troublée par le mouvement du miroir de mon appareil.
Pas la moindre trace de pas au sol, pas la moindre poussière en suspension, tout est calme, immobile, figé depuis bien longtemps.
Continue reading

Manoir à la Verrière

IMG_1480

Vu un peu comme le Graal de l’Urbex lorsque j’ai commencé à m’intéresser à des spots connus, le Manoir à la Verrière est un grand bâtiment vide mais pourtant il plaît.
Visité début décembre 2014, j’y ai fait peu de photos car le temps était couvert et les lieux bien sombres malgré le puits de lumière.
Le château début XXème siècle est particulièrement impressionnant de par son architecture, la qualité des matériaux employés et son aspect original. En effet, le centre de celui-ci est percé de haut en bas par un puits de lumière qui inonde les étages de…lumière. Relativement bien conservé – excepté un grand tag immonde – malgré sa renommée, l’intérieur est vide excepté deux coffres forts dont les boutons tournent encore en émettant un cliquetis des plus agréables, quelques traces de vie essentiellement à la cave mais rien d’exceptionnel toutefois. Notre visite s’est particulièrement articulée autour des “balcons intérieurs” qui avaient un effet assez envoutant il faut le reconnaître. Les sous-pentes du toit, le miroir monumental et une des salles de bain valent également le détour, toute l’architecture et les restes de l’aménagement sont impressionnants par leur côté démesuré et une certaine opulence affichée.
Continue reading

Château Mikado

IMG_2444

Deux idées me viennent à l’esprit pour nommer ce château, château Mikado ou château Jenga, pour la similarité de la visite avec les jeux de société.

Arrivés sur place en fin de matinée, ma co-exploratrice et moi commençons par visiter un petit carré situé à quelques dizaines de mètres du château. Ça m’a beaucoup fait penser au square des amoureux, beaucoup de points communs, petit lieu clos, des grilles en fer forgé, des buis, une nature qui reprend ses droits, à ceci près que le lieu est plus lugubre puisque c’est… un cimetière.
Continue reading

La ferme des amoureux.

Un immense bâtiment aux volets fermés, la porte donnant sur la route envahie de ronces, un coin très peu fréquenté… Allons-y !
Ma première impression se confirme une fois dans la cour intérieure, cet endroit est non seulement abandonné mais il est vaste et à priori extrêmement peu fréquenté.

IMG_0615

 
IMG_0614mod effacé panneau

Le corps de ferme est grand, très grand, la végétation indique un abandon pas tout récent, probablement depuis le décès ou l’institutionnalisation des occupants, j’aime à imaginer un couple attaché à sa maison et dont les descendants ont fui vers les villes les laissant là jusqu’à ce que la vie ne leur permette plus d’y vivre correctement. Triste histoire malheureusement fort courante dans nos campagnes.
Continue reading

La maison du charpentier.

Petite maison sur trois niveaux aperçue au bord d’une route de campagne peu fréquentée, forcément pas le matériel sous la main et premier objectif photo censé arriver dans la journée… Un rapide coup d’œil au rez de chaussée sombre… oui ! Ce sera bien le lieu de mes premières photos avec le reflex ! Je rentre à la maison et miracle, l’objectif a été livré. Ni une ni deux je reprends les petites routes plein d’impatience et d’excitation.

IMG_0139mod
Me voilà donc devant le bosquet qui cache cette demeure, le 30mm monté sur le boîtier, les mains rivées sur ce même boîtier, boîtier plaqué au torse pour éviter de le rayer avec les ronces qu’il faut écarter pour s’approcher. Plus de fenêtres, murs couverts de lierre et pourtant l’intérieur n’est pas dans un état désastreux. Longtemps sombre, c’est en fin de journée, 2 heures avant le coucher de soleil que la maison s’est illuminée de toutes parts.

IMG_0413
Continue reading